IAP-RISK

Mitigating the threat of invasive alien plants in the EU through pest risk analysis to support the EU Regulation 1143/2014


The LIFE funded project Mitigating the threat of Invasive Alien Plants in the EU through pest RISK analysis to support the EU Regulation 1143/2014 (IAP-RISK) will mitigate the threat of invasive alien plants to the EU by producing high quality assessments that meet the requirements of the Regulation (EU) no. 1143/2014 ‘on the prevention and management of the introduction and spread of invasive alien species’.  The IAP-RISK project will produce 16 pest risk analysis over the course of the project.

A pest risk analysis is the technical and objective process of evaluating biological or other scientific and economic evidence to determine the level of invasion risk associated with a species or pathway. 

The European and Mediterranean Plant Protection Organisation (EPPO) is responsible for the overall management of the project and our project partner, The Centre for Ecology and Hydrology will be working with us to model and map the potential distributions of the 16 priority invasive alien plants.

The EPPO Panel on Invasive Alien Plants will provide expert scientific input throughout the course of the project.

The project is funded by the European Commission, DG Environment, LIFE Programme funding


IAP-RISK

Atténuer la menace que représentent les plantes exotiques envahissantes au sein de l’Union Européenne sur la base d’analyses du risque phytosanitaire en appui au règlement européen 1143/2014

Le projet financé par le programme LIFE, intitulé « Atténuer la menace que représentent les Plantes Exotiques Envahissantes au sein de l’UE sur la base d’analyses du risque phytosanitaire en appui au règlement européen 1143/2014 », réduira la menace que représentent les plantes exotiques envahissantes pour l’Union Européenne grâce à des évaluations de haute qualité répondant aux exigences du Règlement (UE) n ° 1143/2014 ‘relatif à la prévention et à la gestion de l'introduction et de la propagation des espèces exotiques envahissantes’. 16 analyses de risques phytosanitaires seront réalisées au cours du projet IAP-RISK.

L'analyse du risque phytosanitaire est un processus technique et objectif consistant à évaluer les preuves biologiques ou autres données scientifiques ou économiques afin de déterminer le niveau de risque d’invasion présenté par une espèce ou d’une filière.

L’Organisation Européenne et Méditerranéenne pour la Protection des Plantes (OEPP) est en charge de la gestion globale du projet ainsi que notre partenaire dans ce projet, Le Centre pour l’écologie et l’Hydrologie travaillera avec nous afin de modéliser et cartographier les distributions potentielles de 16 plantes exotiques envahissantes prioritaires.

Le Panel de l’OEPP sur les plantes exotiques envahissantes apportera un appui scientifique tout au long du projet.

Le projet est financé par la Commission Européenne, DG Environnement, ainsi que le programme de financement LIFE.

Informations générales

Afin d’atténuer la menace permanente représentée par les plantes exotiques envahissantes pour l’UE, la Commission Européenne a adopté le règlement ( n ° 1143/2014) sur la prévention et la gestion de l’introduction et de la dissémination des espèces exotiques envahissantes. Ce règlement est entré en vigueur le 1er Janvier 2015.

Le règlement vise à répondre à l'impact négatif des espèces exotiques envahissantes sur la biodiversité, les services écosystémiques, la santé humaine ainsi que l'économie dans les États membres de l'UE. Le règlement est centré sur trois thèmes principaux (1) la prévention, (2) la détection précoce et l'éradication rapide et pour finir (3) la gestion. Le règlement prévoit l'adoption d'une liste des espèces exotiques envahissantes d’importance pour l'UE, basée sur des évaluations des risques. Les espèces figurant sur cette liste seront soumises à des restrictions, y compris pour leur utilisation, leur commerce et leur transport.

Les espèces exotiques envahissantes (plantes, animaux, champignons ou micro-organismes) sont reconnus comme étant une des plus grandes menaces pour la diversité biologique infligeant des dommages irréversibles aux écosystèmes qu'elles envahissent. Il y a environ 12 000 espèces exotiques présentes en Europe, dont 10-15% sont considérées comme invasives, et ces espèces coutent chaque année l’UE près de 12 billards d’euros.

Les plantes exotiques envahissantes sont un des plus grands groupes d'espèces exotiques envahissantes tant en termes de nombre absolu d’espèces existantes, que de la zone qu'elles occupent. Lors de l’invasion d'un habitat, les plantes exotiques envahissantes peuvent supplanter la flore locale, dégrader et modifier les services écosystémiques, appauvrir la biodiversité, altérer la santé humaine, engendrer des coûts économiques élevés à la fois pour les programmes de contrôle et de gestion.

Objectifs du projet

L'objectif global du projet IAP-RISK est d'atténuer la menace que représentent les plantes exotiques envahissantes à l'UE en produisant des évaluations de risques de haute qualité répondant aux exigences du règlement (UE) n ° 1143/2014 et aux normes minimales énoncées dans ENV. B./ETU/2013/0026.

Les objectifs du projet IAP-RISK sont :

• Déterminer les espèces de la Liste OEPP de plantes exotiques envahissantes et celles résultant de l’exercice d'analyse prospective (ENV.B.2 / ETU / 2014/0016) qui ont la plus forte priorité pour une évaluation des risques,
• Mettre à jour le Schema Express d’Aide à la Décision (DSS express) dans CAPRA (Programme informatique d’analyse du risque phytosanitaire) pour répondre aux exigences du règlement (UE) n ° 1143/2014 ainsi qu’aux normes minimales inscrites dans le cadre de l'identification des espèces exotiques envahissantes qui concernent l'UE (ENV. B./ETU/2013/0026 d'étude de l'UE),
• Evaluer le risque de 16 plantes exotiques envahissantes en effectuant une évaluation des risques entièrement compatible avec le règlement (UE) n ° 1143/2014,
• Faciliter le transfert des connaissances et le renforcement des capacités en matière d'analyse du risque phytosanitaire au sein de l'UE.
• À ce jour, l'OEPP a effectué des ARP (Analyse du Risque Phytosanitaire) sur les espèces de plantes exotiques envahissantes suivantes : Alternanthera philoxeroides, Baccharis halimifolia, Cabomba caroliniana, Crassula helmsii, Heracleum persicum, Heracleum sosnowskyi, Hydrocotyle ranunculoides, Ludwigia peploides & L. grandiflora, Lysichiton americanus, Microstegium vimineum, Myriophyllum heterophyllum, Parthenium hysterophorus, Polygonum perfoliatum, Pueraria montana var. lobata, Senecio inaequidens et Solanum elaeagnifolium.
• Ces espèces hautement prioritaires ont été sélectionnées par l’OEPP dans le cadre du processus de priorisation pour les plantes exotiques envahissantes. Lors de sa publication en 2010, le processus de priorisation de l’OEPP pour les plantes exotiques envahissantes a été conçu en mettant l'accent sur les problèmes de santé des plantes principalement centrés sur les impacts économiques et écologiques.
• Toutefois, lorsqu'il est appliqué dans le cadre du règlement (UE) n ° 1143/2014, l'accent doit être mis sur les impacts affectant les services écosystémiques et la biodiversité, ainsi dans ce projet, le processus de priorisation OEPP est adapté afin de répondre aux exigences du règlement.
• Ce processus de priorisation OEPP mis à jour est conçu (i) pour produire une liste de plantes exotiques envahissantes qui sont établies ou qui pourraient s’établir dans l'Union européenne (UE) ; et (ii) pour déterminer lesquelles de ces espèces sont hautement prioritaires pour une ARP et, par la suite proposer d’inclure ces espèces dans la liste des préoccupations de l'Union. Pour cela, le processus prend en considération les critères du règlement (UE) n ° 1143/2014 sur la prévention et la gestion des espèces exotiques envahissantes.
• En accord avec l'article 4 du présent règlement, la plus forte priorité pour effectuer une évaluation des risques est accordée aux espèces de plantes exotiques satisfaisant les critères suivants: (i) elles sont étrangères au territoire de l'UE à l'exception des régions ultrapériphériques, (ii) elles sont capables d'établir une population viable et de se propager rapidement dans l'environnement au sein de l'UE (à l'exclusion des territoires ultrapériphériques), (iii) elles sont capables de causer des impacts majeurs préjudiciables à la biodiversité et aux services écosystémiques associés, (iv) les actions peuvent être prises pour empêcher, réduire ou atténuer efficacement les effets négatifs. Cela implique que les espèces se déplacent de pays en pays essentiellement par le biais d’activités humaines, et que des zones propices à leur dissémination existent et sont importantes au sein de l’UE.
• Nous publierons prochainement une révision processus de priorisation modifié pour les plantes exotiques envahissantes (conforme au règlement (UE) n ° 1143/2014). Ce nouveau processus a été utilisé pour sélectionner 16 espèces de plantes considérées comme hautement prioritaires pour l'ARP au sein de l'UE.
• Nous donnerons prochainement des détails sur ces 16 espèces hautement prioritaires.

2016-09-26 The prioritization process for invasive alien plants incorporating the requirements of the EU Regulation No 1143/2014 is now available to download in the CAPRA software

view more...

2016-09-05 Training workshops on prioritization and pest risk analysis for invasive alien plant species

view more...
LIFE IAP Newsletter (Issue 2) Download
Prioritization process for EU invasive plants Download
Neobiota Poster Download
LIFE IAP Newsletter (Issue 1) Download
EPPO Reporting Service 16-05 Download
EPPO Reporting Service 16-05 Download
EPPO Reporting Service 16-04 Download
EPPO Reporting Service 16-03 Download
EPPO Reporting Service 16-02 Download
EPPO Reporting Service 16-01 Download

Dr. Rob Tanner
Scientific Officer - Invasive Alien Plants
Adjoint Scientifique – Plantes Exotiques Envahissantes
European and Mediterranean Plant Protection Organization (EPPO/OEPP)
21 boulevard Richard Lenoir 75011 PARIS
FRANCE